Votre avenir

Ma vie affective et sexuelle

Chaque personne a sa place dans notre humanité. Vous n’êtes ni plus important ni moins important qu’un autre. Vous êtes qui vous êtes, avec votre personnalité, vos goûts, vos aspirations,…
Vous êtes une femme ou un homme. Une évidence pour vous mais pas forcément pour votre entourage qui occulte peut-être cette part de votre identité.

Mes activités

Vous vous demandez peut-être ce que vous pouvez faire de votre vie ? En effet, dans notre société, le « faire » passe souvent avant « l’être », et l’on a tous plus ou moins intériorisé cet ordre de valeurs.
Les études et le travail ont une place importante dans de nombreux projets de vie.

Le diagnostic-étiquette

S’il est utile pour comprendre des symptômes, traiter des séquelles, ou faire valoir des droits, le diagnostic peut aussi être une étiquette bien encombrante ! Cette étiquette peut rendre les autres aveugles à votre regard de braise, votre sourire éclatant, votre coiffure soignée, vos vêtements élégants.

Etre acteur : construire son parcours de vie, son parcours de soins

Depuis l’enfance, ou depuis l’apparition de votre déficience, votre entourage a sans doute assuré un rôle important dans l’orientation et l’organisation de votre vie.
Vous trouvez peut-être qu’il est temps pour vous de construire votre parcours de vie, votre parcours de soin.

37
Le philosophe Alexandre Jollien, atteint d’Infirmité Motrice Cérébrale
« L’art de tenir debout, de maintenir le cap, suppose un horizon plus heureux vers lequel se diriger. Ce qui mine cette progression, ce n’est pas la souffrance, ni l’échec, mais le désespoir. Cesser d’espérer, c’est s’avouer vaincu sans même relever le défi, c’est rendre vain chacun de nos efforts. »
« Le métier d’homme » – Alexandre Jollien, IMC & Philosophe (Seuil)